DEBATS

Nous reprenons cette saison des soirées/débats, en partenariat avec l’association: « Comprendre notre époque. »

Ces soirées mettent en avant le plaisir d’échanger, de confronter ses idées, de dialoguer avec la pensée de l’autre. Elles sont soutenues, voire enrichies par l’apport de textes  ou/et la présence d’un expert.

L’EVEIL CULTUREL ET ARTISTIQUE DES TOUT-PETITS EST-IL EN DANGER AUJOURD’HUI ?

Avec l’accélération des rythmes de vie, la multiplication des écrans, la recomposition de la famille, les enfants risquent de se retrouver plus souvent face à des objets, sans bénéficier de ce qui les humanisera, la présence effective et active des adultes.

Discussion-débat autour du rapport de janvier 2019 au Ministère de la Culture de Sophie MARINOPOULOS, psychologue et psychanalyste :

Une stratégie nationale pour la Santé Culturelle : Promouvoir et pérenniser l’éveil culturel et artistique de l’enfant de la naissance à 3 ans dans le lien à son parent (ECA-LEP)

Dans son rapport, Sophie MARINOPOULOS  constate que les enfants de notre culture qui échappent à la famine, nos enfants bien nourris, présentent des signes de malnutrition culturelle : appauvrissement du langage, faible sécurité interne, perte d’estime de soi, baisse de la résistance à la frustration, excitabilité relationnelle, manque d’expériences sécurisantes, etc.Un mal-être auquel nos conditions de vie ne sont pas étrangères. Un malaise que les parents partagent en lui confiant leurs difficultés dans le lien précoce à leur enfant. Une réalité qui se traduit par des parents qui viennent de plus en plus nombreux dans les lieux d’accueil pour être soutenus dans leur parentalité.

Pour Sophie MARINOPOULOS, il y a urgence à re-nourrir substantiellement nos enfants de culture.

Comme les enfants de l’après-guerre ont été nourris de lait, les bébés de la société hypermoderne doivent l’être de ce lait symbolique qu’est le lien humain. Ce n’est pas avec des objets que le bébé veut communiquer, mais avec d’autres sujets, lesquels doivent lui proposer une véritable nourriture culturelle.

Le rapport remis par Sophie MARINOPOULOS en janvier 2019 contient des préconisations pour remédier à cette situation, sur le moyen et le long terme.

Quelles situations vivons-nous aujourd’hui ? Quelles pratiques développons-nous ? Quelles difficultés rencontrons-nous ? En quoi les préconisations de Sophie MARINOPOULOS peuvent-elles se traduire dans le concret ?

 Mardi 19 octobre 19h00-21h00 

ENTREE LIBRE – Inscription fortement conseillée car places limitées.

 

Compétences

Posté le

21 juillet 2015